A+ / A-

    Morane Maziane

    moranemazianemsc-200x200.jpg
    MORANE MAZIANE, Master of Science Hotel Management à FERRANDI Paris : Il effectue plusieurs stages tout au long de son cursus qui lui permettent de découvrir des établissements prestigieux tels que le Shangri La et de vivre des expériences à l’étranger. Pour sa deuxième année, il choisit Malte : “C’était une super expérience. C’est une bonne chose que l’école nous envoie à l’étranger car ça nous permet de renforcer notre maîtrise des langues.

    La soif d’apprendre

    Morane, après une année dans une école de commerce qui ne lui convient pas : “c’était trop généraliste”, se réoriente vers la restauration : “ça faisait déjà 6 ans que je travaillais dans le restaurant de mon père tous les étés, ça me plaisait” : “Ces métiers font un peu peur au premier abord mais il ne faut pas avoir peur si on à la motivation et la passion. Il faut se lancer”. 
    Alors qu’il cherche une école, il entend parler de FERRANDI Paris et s’inscrit en Bachelor Manager hôtelier et restauration : “j'ai adoré le déroulement du cursus avec le restaurant d’application qui nous a permis de découvrir tous les postes d’un restaurant, de la cuisine à la salle”. A la suite des expériences qu’il a vécues dans différents hôtels, il est convaincu d’avoir trouvé sa voie et décide de continuer à se former dans ce domaine. Il part d’abord en Angleterre pendant un an, pour améliorer son anglais, puis il s’inscrit au tout nouveau Master of Science de FERRANDI Paris à son retour en France. “Je faisais confiance à l’école”. 
    Il effectue plusieurs stages tout au long de son cursus qui lui permettent de découvrir des établissements prestigieux tels que le Shangri La et de vivre des expériences à l’étranger. Pour sa deuxième année, il choisit Malte : “C’était une super expérience. C’est une bonne chose que l’école nous envoie à l’étranger car ça nous permet de renforcer notre maîtrise des langues. Ce que j’ai apprécié à Malte, c’est qu’il y avait de très nombreuses  nationalités, j’ai rencontré beaucoup de gens qui m’ont aidé et puis le soleil en permanence, ce n’est pas désagréable” ajoute-t-il malicieusement. 
    Fort de cette expérience, il part à Tahiti lors de sa dernière année de Master en tant qu’assistant Revenue manager : “C’est une fonction que j’avais découvert et que j’aimais bien en théorie. Je voulais voir si la pratique correspondait à ce que je voulais vraiment”. Ce choix s’est avéré payant car il devient officiellement assistant revenu manager au Crowne Plaza à Paris après l’obtention de son diplôme. Il souhaite désormais évoluer au sein du groupe : “Mon but en m’inscrivant dans le Master était de devenir directeur d’un hôtel mais j’ai découvert d’autres possibilités, d’autres trajectoires donc je ne ferme aucune porte aujourd’hui ”: “Ma motivation est d’apprendre et de découvrir un peu plus mon métier chaque jour”.