A+ / A-

    Louise DELANGUENLBE

    louisedelangue200.jpg
    Louise DELANGUENLBE, CAP Cuisine à FERRANDI Paris : "J’étais prise dans différentes écoles, mais je voulais absolument rentrer chez FERRANDI. C’est vraiment une école d’excellence. Les professeurs ne nous lâchent pas en entreprise comme cela, mais nous suivent pour vérifier avec nous notre progression. J’ai choisi de faire un CAP cuisine car je voulais le maximum de pratique."

    "Depuis toute petite je sais que je veux faire de la cuisine. Pour moi c’est un art qui n’a pas de limites : on peut faire tellement de belles choses avec trois fois rien. En 4e j’ai fait deux stages volontaires pour connaître un peu plus le métier et en 3e j’ai fait un stage chez mon maître d’apprentissage actuel, le restaurant gastronomique Cazaudehore qui est un Relais et Châteaux. J’étais prise dans différentes écoles, mais je voulais absolument rentrer chez FERRANDI. C’est vraiment une école d’excellence. Les professeurs ne nous lâchent pas en entreprise comme cela, mais nous suivent pour vérifier avec nous notre progression. J’ai choisi de faire un CAP cuisine car je voulais le maximum de pratique. Les deux premiers mois ont été un peu durs, le temps de trouver le rythme, mais comme je m’adapte assez vite, on me donne désormais des responsabilités. J’ai la chance de pouvoir travailler des produits nobles. Cette année, je suis au garde-manger et l’année prochaine je vais voir d’autres postes pour continuer à apprendre. Après le CAP, je suis assez tentée de faire un CAP connexe pâtisserie pour élargir encore mes connaissances. J’aimerais bien sûr être chef un jour, mais je sais que je vais devoir faire différences places pour y parvenir et accumuler de l’expérience. Si on est attiré par un métier technique, il ne faut pas avoir peur de s’orienter assez jeune vers celui-ci, au pire on peut toujours changer de voie. Le plus important, c’est de se former dans une bonne école et avec des supers professionnels."