Les terminales Bac Pro Cuisine de FERRANDI Paris, campus de Saint-Gratien au théâtre de la Gaîté-Montparnasse

    Date de publication - 27/01/2018
    -
    -

    « La parole en spectacle », ce beau thème d’étude de Terminale BAC PRO, a donné l’idée à Nathalie DESNE, formatrice en français-histoire-géographie à FERRANDI Paris,  Campus de Saint-Gratien, d’illustrer son cours par une sortie au théâtre, qui a eu lieu en décembre dernier à la Gaîté-Montparnasse.

    Le choix de la pièce

    « Nous sommes allés voir Novecento d’Alessandro Baricco, interprété et mis en scène par André Dussolier », nous rapportent nos jeunes cuisiniers, pour qui le choix de cette pièce, adaptée du roman du même nom, a fait mouche : « c’était un moment fort agréable et sympathique accompagné d’humour et de musique ». Agréable, oui et même un peu magique, car, ajoutent-ils, «cette sortie a enchanté l’ensemble des participants et pour certains, c’était une première ». Une première au théâtre et peut-être aussi une première au spectacle, puisque, bien entendu, au-delà d’une sortie pédagogique, susceptible d’étayer une notion étudiée en cours, cette initiative s’inscrit clairement dans une démarche d’ouverture d’esprit, nécessaire à la construction de la pensée critique et à une meilleure appréhension, par nos apprentis, du monde socio-professionnel actuel.

    Un autre regard sur les matières générales

    Dans cette perspective, deux autres de leurs formateurs d’enseignement général, Anne-Laure QUERTIER et Rodolphe BARDOT, se sont joints aux participants, ce qui a incontestablement resserré les liens : « Cela a permis de créer un sentiment d’unité dans le groupe, mais aussi avec les professeurs qui nous ont accompagnés », ajoute l’ensemble de la classe. Une tout autre dimension, donc, qui a fait dire au trois formateurs impliqués dans cette action : « le fait de constituer une équipe autour d’une sortie pédagogique, qui, de surcroît, se déroule en soirée en dehors des heures de cours, crée du lien entre les matières et redonne du sens à l’enseignement général en le plaçant au cœur du dispositif de formation ».

    En bref, une nouvelle relation au savoir très prometteuse, dans le contexte de l’apprentissage, qui permet de ne pas oublier que la montée en compétences du jeune et son évolution professionnelle, dans l’univers de l’hôtellerie-restauration, passent aussi par une solide culture générale.