Les CAP cuisine 2ème année de FERRANDI Paris, campus de Saint-Gratien finalistes du concours Challenge Ecoles Entrepreneurs

    Date de publication - 14/06/2018
    Les finalistes du concours Challenge Ecoles Entrepreneurs
    Les finalistes du concours Challenge Ecoles Entrepreneurs

    Impressionnés mais fiers d’être là, 12 apprentis de CAP CUISINE 2e année, de FERRANDI Paris – Campus de Saint-Gratien, se sont retrouvés sur l’estrade d’un des amphis du site de Champerret de la CCI Paris-Ile-de-France, pour présenter leur projet de création de restaurant, dans le cadre de la finale du Challenge Ecoles Entrepreneurs 2018.

    Du projet écrit à la soutenance orale

    Sur les cinq projets présentés, quatre ont été retenus, dans la catégorie « débutants », par le comité de lecture,  quatre concepts originaux, révélateurs à la fois de la capacité imaginative de nos jeunes créateurs, leur attachement à leur métier, mais également leur esprit d’équipe : « Notre restaurant s’appelle Le Hola », nous informe Oan, «qui veut dire bonjour en espagnol, mais chaque lettre correspond aussi à l’initiale de notre prénom», ajoute-t-il. Un nom aux allures d’acronyme et un mot dans une langue étrangère ; de quoi nous inviter au voyage, comme nous y incite aussi « Le Food Trad », autre projet, en proposant une cuisine traditionnelle française, pimentée, une fois par semaine, d’un plat africain : « on a utilisé nos différentes origines pour faire voyager nos clients », précise Arnaud, « on espère toucher une clientèle variée ». Au large de Marseille, sur l’île du Frioul (13), Dylan, Sofyane et Julien, comptent bien aussi nous embarquer à bord de leur restaurant,  « Les Délices de la mer », qui prévoit de travailler avec  les producteurs et pêcheurs locaux : « on mise sur l’authenticité de notre cuisine et sur la nature préservée de l’endroit ; d’ailleurs on propose aux clients un pack loisirs qui comprend la formule déjeuner et une visite de l’île », explique Dylan.  Tout autre ambiance à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer (06), au restaurant « Les Chevaliers du Fourneau », mais le même souci de concevoir un projet à la fois original et respectueux de la tradition française en matière de gastronomie : « nous ciblons une clientèle aisée, une clientèle de loisirs qui veut, entre deux courses, retrouver dans son assiette des mets raffinés ou de délicieuses pâtisseries pour le tea-time ! », s’enthousiasme Paul.

    Une présentation soignée

    Du contenu, donc, des idées novatrices et un fil conducteur clairement défini, mais également un remarquable effort en matière de prestation orale, comme les membres du jury n’ont pas manqué de le préciser : « des diaporamas, qui prouvent une assez bonne maîtrise des outils numériques, une prise de parole équilibrée, accompagnée parfois d’une mise en scène en rapport avec le thème de leur projet et des réponses pertinentes dans la deuxième partie de la soutenance… globalement, ils ont fait du bon travail », commente l’un d’entre eux.
    De quoi espérer une place sur le podium ? Réponse le 28 juin prochain, sur le site de Champerret de la CCI Paris-Ile-de-France, pour la remise des prix…