A+ / A-

    Le potager de FERRANDI Paris, campus de Saint-Gratien fait sa rentrée

    -
    -

    Entre tomates tardives de l’été et cucurbitacées précoces de l’automne, le potager du campus de Saint-Gratien de FERRANDI Paris avait revêtu ses plus belles couleurs, le 6 septembre dernier, pour accueillir les nouveaux étudiants de l’année 2021-2022.

    Pris à témoin

    Née d’un partenariat entre FERRANDI Paris – Campus de Saint-Gratien et l’association GJPG (Générations Jardins Partagés Gratiennois), soutenue par la Mairie, la création d’un potager au sein de l’école, il y a 3 ans, s’inscrit dans la volonté de sensibiliser nos jeunes futurs professionnels de la restauration aux tendances actuelles, axées sur le « bien manger », le « locavorisme », la culture bio et surtout le respect de la saisonnalité des produits. C’est donc en tant que témoin des bonnes pratiques, que notre potager est utilisé par nos formateurs, dans le cadre de leurs cours : « Outre le fait d’approfondir leurs connaissances sur la production des légumes travaillés en cuisine, en participant activement à des séances de culture maraîchère, ce potager leur apprend le respect du produit », explique Eric TANQUART, formateur de cuisine, en charge, pour la troisième année consécutive, de l’exploitation de la parcelle, dans le cadre de projets pédagogiques menés avec ses classes, « quand ils prennent conscience des contraintes liées à la production, de la difficulté parfois à obtenir une bonne récolte, ils sont beaucoup moins enclins au gaspillage, ils regardent le produit autrement ». Et ce ne sont pas nos partenaires du Jardin Partagé qui diront le contraire : présents à chaque séance, ils s’appliquent à enseigner à nos maraîchers en herbe, les bons gestes et les secrets d’une récolte de qualité, c’est-à-dire 100 % bio, locale et sans compromis avec le rythme des saisons.

    A l’épreuve du BAC

    Une initiation projective, donc, qui va dans le sens de l’engagement des Chefs cuisiniers, en matière d’éco-responsabilité, mais qui peut aussi venir alimenter le projet professionnel et pluridisciplinaire que tout jeune inscrit en BAC PROFESSIONNEL, doit présenter dans le cadre de son examen. C’est ce que notre formateur de cuisine, Eric TANQUART, a proposé à ses deux classes de BAC PRO Cuisine Seconde : « Durant leurs 3 années de formation, ils doivent monter un projet qui mette en avant les compétences professionnelles acquises, mais aussi les savoirs associés, qui eux relèvent de la culture générale », précise-t-il, « ce qu’ils apprennent, lorsqu’ils sont sur la parcelle, en termes de développement durable et de protection de l’environnement, les calculs de surface ou de volume, qu’ils ont été obligés de faire pour l’aménager et la structurer, sont autant de notions qui font partie intégrante des programmes d’enseignement général ».
    Un projet aux multiples facettes, qui tire sa richesse de sa compatibilité avec l’ensemble des contenus et des valeurs que FERRANDI Paris souhaite transmettre à ses apprenants dans le cadre de ses formations.