A+ / A-

    Challenge à distance pour nos élèves en BAC PRO Commercialisation et Services en Restauration du campus de Saint-Gratien

    Date de publication - 26/05/2020
    -
    -

    Depuis le début du confinement, les formateurs  de FERRANDI Paris n’ont eu de cesse de pallier le manque de travaux pratiques sur site par des initiatives innovantes, propres à reconstituer, à l’aide d’outils numériques, mises en situation professionnelles et dynamique de groupe. La dernière en date ? Un challenge organisé et mené par Valérie BOURGEOIS, enseignante en service en salle, sur le campus de Saint-Gratien, avec sa classe de Première BAC PRO CSR (Commercialisation et Services en Restauration).  

    Cocktail d’idées…

    De quoi s’agissait-il ? De créer, photos et vidéos à l’appui, un cocktail ou une assiette de fruits frais, sur le thème de l’été, avec pour consignes d’harmoniser couleurs, saveurs et effets visuels : « L’idée était à la fois de maintenir une cohésion d’équipe avec l’ensemble de la classe et de stimuler leur imagination », explique-t-elle, « le fait que ce soit un challenge les oblige à se surpasser et à faire preuve d’originalité ». Un défi à relever que paradoxalement la situation de confinement a favorisé : « Je voulais un cocktail exotique, qui donne envie de partir en vacances », nous confie Cassandra, « j’ai fait des recherches sur Internet pour m’inspirer des cocktails qui nous font rêver et j’ai créé ma propre recette ! ». Théo, lui, a profité de ce moment de liberté créative, pour remettre au goût du jour l’Espresso Martini, un délicieux cocktail qu’il réalise sous nos yeux dans une vidéo particulièrement tonique : « Je suis passionné par le métier de barman et ce challenge m’a offert l’opportunité de tester quelques idées », nous confie-t-il. 

    … Et mosaïque de couleurs

    Des idées qui n’ont pas manqué non plus à ceux qui ont opté pour la réalisation d’une assiette de fruits frais : compositions aux formes et couleurs harmonieuses, associations osées et contenants insolites : « J’ai réalisé ma composition directement dans un demi-melon, que j’ai juste taillé », nous rapporte Coralie, « une façon aussi de ne pas gaspiller ! ». Certains se sont même lancés dans les sculptures de fruits, comme Maxence, qui a réalisé un cygne à partir d’une pomme Fuji : « C’est un fruit à la chair tendre et fine, que l’on arrive à travailler facilement », nous précise-t-il, « cette espèce a aussi l’avantage d’être très parfumée et de se marier très bien avec les fruits rouges de l’été », ajoute-t-il.
    Et maintenant ? Place au vote et à la délibération, pour une communication des résultats qui devrait avoir lieu courant juin. Quoi qu’il en soit, étant donné l’investissement de nos jeunes compétiteurs dans ce challenge hors normes, nous pouvons déjà tous les féliciter pour la qualité et l’originalité de leurs travaux.