A+ / A-

    Baïlo Bah étudiant à FERRANDI Paris, campus de Saint-Gratien a été sélectionné pour la finale nationale du concours MAF cuisinier !

    -
    -

    Le 15 novembre dernier, à FERRANDI Paris – Campus de Saint-Gratien, s’est déroulée la sélection régionale d’Ile-de-France du concours national MAF 2021. Organisée par les Maîtres Cuisiniers de France, cette compétition francilienne a vu s’affronter 6 candidats, tous issus de plusieurs établissements de la région.

    Chant d’automne

    4 h 30, c’est le temps dont disposait chaque candidat pour composer sa partition, à partir du menu imposé par le jury du concours. Un menu aux notes automnales, comme le laissaient entendre les intitulés de plats, évocateurs d’accords de saison : « Flan de foie gras aux cèpes sauce vinaigre balsamique », « Filet mignon de porc fermier en croûte accompagné d’un gâteau de légumes d’automne » et « Recette libre autour de la poire, la vanille et le café ». Des consignes strictes, donc, pour l’entrée et le plat, mais une liberté créatrice pour le dessert, laissée à l’initiative des candidats, qui ne devait pas, pour autant, faire oublier les attendus d’exigence technique du concours : « Il fallait être précis, tant au niveau du choix et du dosage des ingrédients, qu’au niveau du dressage », commente notre candidat, Baïlo BAH, actuellement en 2e année BTS Option culinaire, sur le campus de Saint-Gratien, « ce qui implique de bien connaître les composantes du produit et ses réactions quand on le transforme, pour s’assurer de sa bonne tenue dans l’assiette ». 

    De concert

    Un sens de la perfection qui a permis à notre talentueux candidat d’être le lauréat de ce concours et de gagner sa place en finale nationale en décembre prochain : « J’étais stressé, parce que je suis passé en premier, j’avais peur que le jury soit plus sévère avec moi qu’avec les candidats suivants », nous confie-t-il, « j’étais vraiment content de voir que mes efforts avaient été récompensés ». Il faut dire que Baïlo s’entraînait sans relâche depuis un mois et plus particulièrement depuis une semaine. Jean-Baptiste BAYONI, formateur de cuisine à FERRANDI Paris – Campus de Saint-Gratien témoigne : « Dès que nous avons eu connaissance du thème et du menu imposé, nous avons travaillé ensemble, expérimenté plusieurs idées d’associations de mets et de présentation », explique-t-il, « je l’ai guidé, conseillé, parfois orienté dans ses choix, mais j’ai voulu le laisser libre de ses initiatives, particulièrement sur le dessert, où il devait faire preuve de créativité, à partir d’un panier imposé ». Un dessert d’autant plus original qu’il a été dressé sur des assiettes de l’une des nouvelles gammes de vaisselle CHURCHILL, offerte généreusement à notre école par le célèbre fabricant anglais. Des conseils techniques, donc, une ouverture d’esprit sur des dressages inédits, grâce à l’utilisation d’une vaisselle au design innovant, mais aussi, bien-sûr, un entraînement intensif au respect du timing : « Dans les 4 h 30 d’épreuves, il fallait compter aussi l’envoi des plats », précise Baïlo, « mon formateur a vraiment insisté là-dessus, car tout retard était pénalisé ».
    Et maintenant ? En route pour la finale, qui se déroulera le 13 décembre prochain sur le site parisien de FERRANDI Paris et qui pourrait donner l’opportunité à notre jeune lauréat de décrocher le titre de Meilleur Apprenti Cuisinier de France 2021…