A+ / A-

    Entreprendre avec FERRANDI Paris

    Créer un restaurant d’exception, ouvrir un bar branché, se lancer dans la Food…
    Nous vous aidons à faire grandir votre rêve d’entreprendre.

    Les français se passionnent pour la gastronomie. Un contexte qui fait naître des vocations et parfois aussi, des envies de se reconvertir, de passer du bureau au fourneau.

    Devenir restaurateur, pâtissier, « foodpreneur » est un rêve pour beaucoup… mais qui ne supporte pas l’improvisation ! Au-delà de l’envie et de la détermination, entreprendre dans le culinaire exige de multiples compétences pour bâtir un projet dynamique et pérenne.

    Pour nous, c’est avant tout construire une expérience client inédite et à forte valeur ajoutée : imaginer un concept qui se fonde sur les besoins d’une clientèle, façonner son identité, le déployer de manière cohérente, maîtriser l’art de recevoir, contrôler les coûts et la qualité…. Mais aussi disposer des compétences essentielles d’un bon manager, gestionnaire et marketeur !

    Être accompagné par des pros

    FERRANDI Paris met à la disposition de celles et ceux qui veulent se lancer, l’expérience éprouvée de ses enseignants, ses chefs cuisiniers, ses Meilleurs Ouvriers de France.

    L’école propose des programmes adaptés aux jeunes et aux publics en reconversion :

    Au sein du programme d’incubation, le concept-lab permet de mettre au point son identité culinaire, élaborer ses recettes, tester la commercialisation au sein d’un restaurant expérimental équipé d’un système de captation audio-vidéo

    Apprendre à entreprendre dès le BTS

    Intégré au nouveau référentiel du BTS Management en Hôtellerie restauration, l’entrepreneuriat est au programme avec des cours dédiés, du marketing, de la gestion, du développement économique…. Auxquels FERRANDI Paris a ajouté des cours de méthodologie. 

    En 2e année, les apprentis travaillent en groupe sur un projet de création ou de reprise d’entreprise. Leur mission ? Imaginer un concept, mener une étude de marché et de concurrence, concevoir leur business plan. Certains participent au concours des mini-entreprises « Entreprendre pour apprendre ». Ils ont aussi l’occasion de rencontrer de nombreux professionnels qui leur font part de leur expérience, comme Olivier Roellinger, chef cuisinier qui a été triplement étoilé et homme d’affaires.

    Des réussites qui font la fierté de notre école

    Ainsi, FERRANDI Paris compte parmi ses diplômés de très nombreux exemples de réussite entrepreneuriale. 27% de ses diplômés créent leur entreprise dans les 10 ans suivant la fin de leur formation.

    Chaque année, l’école est fière de voir se distinguer de nouveaux chefs et entrepreneurs parmi ses alumni : 

    • Des « serials entrepreneurs » : comme Gontran Cherrier, qui partage sa passion du pain, des pâtisseries et des viennoiseries avec 5 boutiques en France et près de 60 en Asie, Amérique, Arabie Saoudite et Australie ; Yoni Saada, propriétaire de deux restaurants, d’une cantine street food élue projet de l’année par le Gault & Millau…
    • Des Chefs propriétaires étoilés : Adeline Grattard, William Ledeuil, Tomy Gousset étoilés à Paris ; Joël Césari, à Dole ; Mathieu Viannay et Hugo Roellinger, doublement étoilés, respectivemet,  à Lyon et Cancale ; Arnaud Donckele, triplement étoilé à Saint-Tropez ;  pour ne citer qu’eux.

    Maxime Bonnabry-Duval, entrepreneur social

    Repéré grâce à Auparager, un projet d’anti-gaspillage sur lequel il a travaillé lorsqu’il était étudiant à FERRANDI Paris - distingué en première place du concours national « Entreprendre pour Apprendre des stat-ups en 2014 » - Maxime Bonnabry-Duval est aujourd’hui Chef au Refettorio. Le concept est original et engagé ! Le Refettorio concocte des repas gastronomiques pour les personnes en situation de précarité, à partir de produits issus du gaspillage alimentaire provenant d’un réseau de grands partenaires (Transgourmet Seafood, La Banque Alimentaire…) et de proximité (Fauchon, le Plaza Athénée…).