A+ / A-

    Alumni

    Le réseau des anciens de FERRANDI Paris, dont la création remonte à 1920, est unique au monde par sa densité et son implantation mondiale. La communauté FERRANDI Alumni rassemble des professionnels de haut niveau exercant leurs talents au sein de grandes maisons et d'hôtels prestigieux.
     

     HUGO BALOUZAT
    “C’est une chance inouïe d’avoir cette richesse d’enseignements”

    Hugo est baigné dans le monde de la restauration depuis sa plus tendre enfance, influencé par sa mère. “Elle m’a transmis sa passion mais je me suis vite rendu compte que c’était plus du côté de la salle, au contact des clients, que j'allais m’épanouir”. Il se renseigne sur les écoles hôtelières et repère FERRANDI Paris : “J'ai choisi ce bachelor en priorité parce qu'il y avait la dimension food & beverage si importante pour moi”. Il continue avec un Master en gestion hôtelière.“ Je me suis dit que pour atteindre plus rapidement et plus facilement certains postes, il était indispensable de continuer sur un Master et je ne me suis pas trompé”. >> Lire la suite


    MICKAËL BENHAMOU
    Président de FERRANDI Alumni

    Mickaël Benhamou est depuis juillet 2018  le nouveau Président de FERRANDI Alumni, l'association des anciens élèves de FERRANDI Paris, succédant ainsi à François Pasteau.

    "FERRANDI Alumni est plus qu'une simple association, j'espère que, tout comme moi, nos Ferrandiens garderont cet esprit communautaire. FERRANDI, c'est pour la vie !" >> Lire la suite


    BENAJMIN BRIAL
    "Ce fut un excellent cursus, très formateur, entouré de chefs fabuleux" 

    Benjamin Brial, diplômé du programme supérieur de FERRANDI Paris en 2005 garde un fantastique souvenir de son passage dans l’école... :
    « Ce fut un excellent cursus, très formateur, entouré de chefs fabuleux avec une attention toute particulière à mon chef MOF Eric Robert, avec qui je suis encore en contact régulièrement, et qui m’a permis de rencontrer et d’apprendre auprès de prestigieux Chefs tout au long de ma formation » commente Benjamin, « Cela m’a aussi donné l’opportunité de décrocher rapidement une place au Four Seasons George V Paris et y construire de solides bases pour le futur ». >> Lire la suite


    AURA GARCIA ANTON
    "...un corps professoral de haut niveau qui nous a accompagné tout le long du cursus..."

    "Mon rêve était de faire médecine" souligne Aura. Rien ne la prédestinait en réalité aux métiers de l'hôtellerie. Malheureusement, la physique et la chimie sont des obstacles suffisants pour la dissuader de continuer dans cette voie. Elle retient cependant de ses stages effectués pendant ses années de lycée dans des services de pédiatrie et de maternité le goût du service, le goût des autres. Décision est prise de s'orienter vers les écoles hôtelières "pour donner le meilleur d'elle-même". >> Lire la suite

     


    ALEXANDRE GIESBERT
    "Serial entrepreneur"

    Dans une famille plus habituée à manier la plume que les ustensiles de cuisine, pas facile de franchir le pas et de se lancer dans la restauration… Alexandre Giesbert, bien que très tôt attiré par la cuisine et l’idée d’avoir son restaurant, hésite à suivre une formation dans l’univers de la gastronomie et débute un cursus en économie sans grande conviction. >> Lire la suite


    TOMY GOUSSET
    La tête dans les étoiles

    Tomy Gousset a de quoi être heureux : son restaurant Tomy & Co vient de décrocher le Graal avec une étoile au Michelin et Hugo & Co, son autre établissement,  a reçu la distinction de meilleur bistrot de l’année via Gault & Millau pour son édition 2019. Une année faste et une belle reconnaissance pour ce jeune chef qui savoure, modestement, ce moment comme « une belle étape dans nos projets et pour l’équipe».  >> Lire la suite


    >> NOEMIE LACOMBE
    "J’ai adoré toutes mes années là-bas, l’encadrement, la qualité et l’accompagnement des professeurs"

    C’est lors de son stage de 3ème à la Grande Épicerie du Bon Marché  à Paris que Noémie Lacombre se découvre un goût pour le service. Constatant sa motivation, son maître de stage, M. Massé, (à l’époque directeur de la restauration), lui conseille de s’inscrire à FERRANDI Paris : “il disait que c’était une super école”.Elle suit sa recommandation et intègre le Bachelor management hôtelier et restauration puis le Master of science Hotel Management. . >> Lire la suite


    >> NINA MÉTAYER
    Portrait d’une réussite qui n’attend pas

    A seulement 29 ans, la jeune pâtissière a connu de prestigieuses maisons, travaillé avec de grands chefs et participé à une émission télévisée. C’est en voyageant au Mexique que la passion de Nina éclot.
    C’est décidé, elle ouvrira sa boulangerie à l’étranger. Mais il s’agit d’abord de se former.  >> Lire la suite

    ​​​​​​​​​​


     >> ELSA PIERRET
    "A FERRANDI Paris, j’ai acquis une réelle culture gastronomique"

    Ambitieuse et des projets plein la tête, Elsa Pierret sort diplômée du bachelor management de FERRANDI Paris en 2014.
    Au cours de ces trois années, elle effectue ses stages professionnels au sein de petites structures et dans de grandes maisons comme le Meurice ou le restaurant étoilé l'Aureole à New York..  >> Lire la suite

     


    NICOLAS REDON
    L'amour des palaces parisiens

    L’univers de l’hôtellerie et de la restauration, Nicolas Redon le connaissait bien avant d’y travailler lui-même. Son grand-père était en effet directeur de la restauration dans les établissements des champs de courses, Deauville, Chantilly ou encore Longchamps, mais également au sein de la très chic Maison de l’Amérique latine. Pour autant, en dehors des jobs d’été qu’il effectue comme réceptionniste ou en salle, il ne compte pas s’orienter dans le secteur et commence des études de droit à Assas. Mais très vite, il réalise qu’il s’ennuie, dans une formation trop théorique à son goût. . >> Lire la suite

    ​​​​​​​​​​


     

    JAVIER RINCON
    " Après 3 ans à FERRANDI Paris, j’ai changé ma vision de la vie"

    Avec un père médecin et une mère assistante sociale, rien ne prédestinait Javier Rincon  18 ans, son bac colombien en poche,  à venir étudier la gastronomie en France.
    C’était sans compter  sur la détermination de ce passionné de cuisine !  >> Lire la suite


    MAËL SINEGRE
    « La sommellerie a toujours été un métier d’évidence pour moi. »

    En classe de troisième, Maël a envie d’aller au-delà des contraintes scolaires. Il se dirige donc vers le service de salle et plus spécialement vers la sommellerie au lycée hôtelier de Saint Quentin. Il y passe trois ans et effectue plusieurs stages, depuis l’Irlande en hôtel cinq étoiles jusqu’à la Tour d’Argent à Paris. Lorsqu’il arrive à FERRANDI Paris (campus de Saint-Gratien) pour la mention complémentaire en sommellerie, Maël rencontre Guy Maignan, enseignant passionné, « qui donne confiance, ouvre le débat et reste facile d’accès ». >> Lire la suite

    ​​​​​​​​


    CLAIRE SONNET
    "FERRANDI m’a apporté un enseignement de qualité et m’a permis de me réaliser."

    Animée par une profonde passion de son métier, la nouvelle directrice du restaurant gastronomique du Crillon est prête à relever de nouveaux défis. Claire pénètre dans le monde de la restauration en parallèle de ses études de psychologie, avec un poste en salle dans un restaurant. Convaincue et pleine d’envie, elle se réoriente et intègre FERRANDI Paris pour un CAP en service de salle et poursuit avec une licence en management de la restauration  >> Lire la suite


    THOMAS TROULET
    “...les moyens mis à notre disposition pour travailler dans les meilleures conditions possibles sont là". 

    Peu convaincu par la filière générale au lycée, Thomas Troulet décide de travailler et enchaîne les petits boulots dans la restauration. Il découvre tout à la fois, un univers et sa voie. Il décide de reprendre des études, convaincu qu’“avec un diplôme on arrive plus rapidement à une meilleure rémunération et à des postes plus intéressants”. Et quoi de mieux que FERRANDI Paris, lui qui vit à Jouy-en-Josas ? Il enchaîne BEP, Bac pro puis BTS : “J’y ai quasiment fait tout mon parcours. Mes meilleurs souvenirs remontent à cette période”. >> Lire la suite

    ​​​​​​​​