A+ / A-

    Trajectoire d'anciens : David Lebée ou l'art de détecter de nouveaux marchés

    >> English version

    Le hasard fait parfois bien les choses : c’est parce que sa mère, journaliste au Point, travaillait à proximité de l’école et qu’elle avait apprécié son restaurant d’application, qu’elle propose à son fils, en panne d’idée d’orientation, d’y déjeuner. Initiative heureuse car David Lebée a le déclic.  Jusqu’ici peu intéressé par les études, il intègre FERRANDI Paris et y réussit successivement ses examens au BEP, Bac Pro et BTS tout en se forgeant des expériences au Méridien Montparnasse puis au Marriott rive gauche. Avec un diplôme supplémentaire acquis à l’Institut International de Communication de Paris et un goût certain pour l’organisation d’événements, il se lance dans une carrière de wedding planner puis revient au sein du secteur hôtelier en intégrant le groupe Millenium & Copthorne Hotels en tant que responsable des ventes. Sa rencontre avec Gilbert Costes et son fils Thierry Costes marque une étape clé dans sa vie : celui-ci lui propose en effet le poste de numéro deux dans la gestion d’un hôtel 4 étoiles puis la direction générale de l’hôtel "Amour Paris".  Un établissement complètement atypique avec des chambres designées par des artistes, toutes différentes sans télé ni téléphone. « Cette époque a été une des meilleures périodes de ma vie » souligne David. Il y travaille durant quatre années. C’est à ce moment-là que germe l’idée de Dayuse. Il a en effet constaté la demande importante de location de chambres en journée : "On a su industrialiser et digitaliser Dayuse". Il lance donc ce concept la dernière année de gestion de l’hôtel, puis, constatant que l’activité démarrait très bien, il décide de quitter ses fonctions pour se lancer pleinement dans cette aventure entrepreneuriale. En 2019, Dayuse c’est 55 millions de volume d’affaires dont 82% réalisé hors de l’hexagone, 5 000 hôtels partenaires, dispersés dans 26 pays (dont les plus générateurs de business sont les Etats-Unis et l’Angleterre), 700 000 clients et bientôt 100 collaborateurs. Des chiffres qui traduisent la croissance impressionnante de cette entreprise, implantée sur 4 continents et qui s’apprête à fêter ses 10 ans cette année.

    "Payer le juste prix pour la juste consommation" c’est ainsi que David décrit le principe de l’offre de Dayuse. Il distingue 3 types de clientèles : le « digital nomade » qui a besoin d’un bureau temporaire, le voyageur qui recherche une chambre pour se reposer quelques heures et le client "local" qui cherche à bénéficier des infrastructures de l’hôtel comme sa piscine ou encore sa salle de gym. David attribue sa réussite à deux rencontres essentielles : celle avec la famille Costes qui lui a appris comment mettre en place une marque et maitriser les coûts ; la 2ème avec l’école FERRANDI Paris qui lui a enseigné la rigueur dans le travail et l’exigence du secteur. Un lien fort avec son école qu’il aimerait renforcer dans les prochaines années. Message entendu !


    FERRANDI Paris :

    • En 3 mots : Rigueur, Expérience, Multiculturalité 
    • En plat : une pizza margarita "c’est simple mais c’est très bon, on a toujours envie d’en manger, à n’importe quelle saison, et surtout c’est quelque chose qui donne le sourire à tout le monde, des enfants jusqu’aux plus âgés".

     

     

     

     

    Retrouvez le témoignage vidéo de David Lebée