Maël Sinegre

    Date de publication - 24/10/2017

    « La sommellerie a toujours été un métier d’évidence pour moi. »

    En classe de troisième, Maël a envie d’aller au-delà des contraintes scolaires. Il se dirige donc vers le service de salle et plus spécialement vers la sommellerie au lycée hôtelier de Saint Quentin. Il y passe trois ans et effectue plusieurs stages, depuis l’Irlande en hôtel cinq étoiles jusqu’à la Tour d’Argent à Paris. Lorsqu’il arrive à FERRANDI Paris (campus de Saint-Gratien) pour la mention complémentaire en sommellerie, Maël rencontre Guy Maignan, enseignant passionné, « qui donne confiance, ouvre le débat et reste facile d’accès ». Son apprentissage à la Tour d’Argent le familiarise avec les plus grands millésimes et le confirme dans son choix de travailler dans le vin. Son diplôme en poche, Maël rejoint chez Alain Ducasse où on l’envoie à Londres au Dorchester (hôtel trois étoiles). Là, il travaille 75 heures par semaine et ne cesse d’apprendre. 

    De retour en France, Maël connaît plusieurs expériences à Paris et Boulogne-Billancourt avant de rejoindre l’antenne à Saint-Denis de l’entreprise bordelaise Chateaunet. Avec une équipe jeune et dynamique, il gère une cave impressionnante comprenant 1500 références et 80 000 bouteilles. Avec une base de clients fidèles, Maël découvre une prise de contact plus proche et développe ses compétences relationnelles.&nbsp;<br />
    Aujourd’hui, le jeune sommelier se montre porteur d’initiatives et cultive sa passion au sein d’une grande entreprise où il s’épanouit pleinement. Ambitieux et compétitif, Maël se voit bien partir aux Etats-Unis, et pourquoi pas participer au concours du Meilleur Caviste de France