Service et arts de la table

Imprimer cette page Texte plus petit Texte plus grand

Le métier de serveur de restaurant

Le métier de serveur de restaurant est souvent méconnu. En effet, le serveur de restaurant ne se limite pas à dresser et débarrasser les tables et à servir les clients. Il est chargé de les conseiller dans le choix de leurs plats, de trouver le meilleur accord avec le vin, d’effectuer les découpes de viandes et de poissons, les flambages de desserts, de renseigner sur la provenance des produits, de commercialiser la carte du chef…

De plus, toute la complexité de ce métier réside dans la diversité de la clientèle, et la capacité du serveur à accueillir et à répondre aux attentes de chaque client est primordiale.

Avec des employeurs qui vont du petit restaurant à la table étoilée, de la pension de famille au palace, en passant par les chaînes hôtelières l’hôtellerie restauration compte 180 000 entreprises.

 

Le secteur de l'hôtellerie-restauration

La restauration est l’activité la plus importante du secteur avec 60% des établissements et des emplois. On compte 111 300 entreprises qui enregistrent un chiffre d’affaires annuel d’environ 27 milliards d’euros. C’est un secteur en évolution permanente, qui s’adapte et innove pour suivre les goûts de la clientèle et les nouvelles tendances.

Malgré un recrutement quasi-permanent, le secteur souffre d’une pénurie de main-d’œuvre.

 

Les débouchés du secteur de l'hôtellerie-restauration

Cinquième employeur de France, l’hôtellerie restauration est un secteur plein d’atouts : diversité, dynamisme, progression rapide en France et à l’étranger… à condition d’être mobile et passionné.

Trouver du travail dans la restauration n’est donc pas un problème, et encore moins dans les métiers liés au service. Mais attention, il ne faut pas oublier que dans la restauration encore plus qu’ailleurs, il faut faire ses preuves avant de gravir les échelons.

Et pour bien servir le client, il existe une hiérarchie par laquelle tout le monde doit passer : le commis est sous les ordres du chef de rang qui est lui-même sous l’autorité du maître d’hôtel.

 

Le métier de barman

Que ce soit dans un restaurant, un hôtel, une brasserie, un village de vacances, une boîte de nuit…le barman est celui qui tient le bar de l’établissement. Véritable chef d’ambiance, il doit savoir créer une atmosphère chaleureuse adaptée au lieu et contribuer à sa renommée. Au-delà du service des boissons commandées par les clients et la réalisation de cocktails (à la carte ou compositions personnelles), il assure la gestion des stocks, la tenue de la caisse, la préparation de la salle, et gère le nettoyage et la maintenance des équipements du bar. Des qualités de bon gestionnaire permettent au barman d’évoluer assez rapidement. Quel que soit son niveau de responsabilité, il doit toujours avoir en tête la législation en vigueur sur les boissons et les débits de boissons.

Etre barman, c’est exercer un métier de contact. Si sens commercial, amabilité et discrétion sont de mise, il faut également savoir faire preuve de diplomatie et de fermeté en cas de problème. Doté d’une bonne mémoire, le barman se doit par ailleurs d’être habile et rapide dans l’exécution. Mais attention, c’est un métier où on est souvent debout, il faut donc posséder une bonne condition physique.