Actualité

Imprimer cette page Texte plus petit Texte plus grand
17/06/2014
Olivier Metzger, de la Boucherie Metzger Frères, invité par les étudiants du Bachelor FERRANDI

Le 5 Mai dernier, les étudiants du Bachelor 2ème année, restaurateurs et managers de restaurant, ont eu l'honneur et le plaisir d'accueillir Olivier Metzger, de la Boucherie Metzger Frères.

La boucherie Metzger, basée à Rungis, perpétue une passion, une tradition, et un savoir-faire familial : fuyant l’Allemagne en 1930, c’est sur le pavé parisien que Siegfried et Norbert Metzger posent leur valise. Ils ouvrent d’abord une petite boutique Place des Fêtes, puis l’histoire les amène et les oblige à évoluer et s'agrandir. Au fil des années et des générations, les Metzger anticipent, portent un regard visionnaire sur leur métier et se rendent indispensables aux yeux des plus grands, dans le monde entier. Aujourd’hui Olivier Metzger et son frère Franck travaillent avec des grands noms de la cuisine : Joel Robuchon, Eric Briffard, Yannick Alléno...

C'est donc avec un immense plaisir que les étudiants en Bachelor 2ème année Restaurateurs et Managers de Restaurant et leurs professeurs, Guy Casalta et Benoît Nicolas, ont rencontré Olivier Metzger et William Bernet du restaurant le Severo (Paris 14ème), fidèle client de la boucherie Metzger. 

Selon Marie Marconi, étudiante du Bachelor restaurateur : "En dépit d'un emploi du temps chargé, Olivier Metzger et William Bernet ont répondu favorablement et avec enthousiasme à notre invitation. Nous les remercions pour leur disponibilité, leur amour du partage et leur professionnalisme."  

Ayant d'autres priorités que celle d'être sous les feux des projecteurs, la boucherie Metzger cultive des valeurs parfois aujourd'hui oubliées par certains : la perpétuelle recherche de ce qu'il y a de meilleur et la transmission d'un savoir-faire. C'est donc très généreusement qu'Olivier Metzger et William Bernet ont permis aux élèves de découvrir deux magnifiques trains de côtes d'exception (un train de côtes de viande de Galice et un train de côtes de Simmenthal). 

Marie poursuit : "Nous avons eu l'occasion d'appréhender, toucher et goûter cette viande, éclairés par les explications d'Olivier Metzger. Ils nous ont délivré un message primordial : il est tout aussi important d'accorder une attention particulière à la qualité de la viande, qu'aux personnes qui l'élèvent. Il n'y a pas de bons produits sans une approche humaine du métier."

 

> Retour au fil d'ACTUALITE