Actualité

Imprimer cette page Texte plus petit Texte plus grand
04/02/2014
Evénements
Gastronomie, danse et calligraphie japonaise à FERRANDI

Le 29 janvier 2014, FERRANDI a accueilli l'association Kawagoe Style Club pour un événement festif autour de la gastronomie, des arts et de la culture de la province de Kawagoe, au nord de Tokyo

Cet évenement était organisé et coordonné par Esther MIQUEL de Ademyc Consulting, à l'attention des étudiants de FERRANDI (BTS et Bachelor 3ème année). Il se déroulait en deux parties distinctes :

La première partie était gastronomique. Elle proposait une présentation, démonstration et dégustation de multiples produits et mets japonais, préparés et réalisés par 4 chefs japonais en collaboration avec Antoine Schaeffers (professeur de cuisine de l'Intensive Professional Program in French Cuisine) : 

Les producteurs eux même ont présenté leur fabrication artisanale d'une saveur et d'une unicité incomparable. D'une sauce soja déclinée en plusieurs préparations jusqu'à la sauce des yakitori (poulet grillé). Du Miso (en prononçant comme s'il y avait deux s) en condiment nommé Miso-dare accompagnant poulet et camembert. Des Udon, des pâtes japonaises traditionnelles en petits calibre avec un bouillon japonais ou traité à l'occidentale en carbonara. Des bières de fabrication artisanale et fabriquées à partir de blé et de patate douce.

- Les nouilles Udon étaient présentées par M. Iroto KANDA
- Le sake et la bière Coedo étaient présentés par M. Shigeharu ASAGIRI
- La sauce soja Shoyu étaient présentée par M. Mitsugu NAKATOGAWA

Ceci donna lieu à un dialogue très vivant et riche entre le public et les producteurs et chefs. Les étudiants de FERRANDI ont manifesté un grand intérêt pour tous les produits présentés, qu'ils soient nature ou cuisinés (et avec des baguettes, s'entend)

La seconde partie était axée sur les arts : danse et calligraphie japonaise

Le restaurant d'application de FERRANDI, Le 28, fut transformé pour une heure en salle de théatre où le public put assister à un spectacle d'une beauté et finesse à couper le souffle, (il suffisait de regarder les visages du public !) De la danse au Kabuki (où dans la tradition ce sont les hommes qui interprètent les personnages féminins) du théâtre No à la calligraphie, tout un spectacle vibrait en symbiose. Dans de magnifiques costumes au rythme d'une musique palpitante, se déroulait véritablement devant nous les danses envoutantes de femmes en kimono et ombrelles ainsi qu'un samouraï effréné maniant avec dextérité, force et détermination, katanas et sabres, se voulant être le rempart de protection des princesses.

Mais le tout fut exceptionnel par une calligraphe qui dans un canevas géant en papier de riz de toute la largueur et au fond de la scène, illustrait, peignait, ponctuait le spectacle avec une grâce agile, fertile, fébrile à l'aide de ses pinceaux, ses pigments et ses couleurs. D'une durée de près d'une heure ce spectacle en était époustouflant de sensations, véritable réverbération d'une culture japonaise aveuglante de sa tradition et qui même après l'instant de sa viduité, palpite encore….

Une heure de pure merveille, d'envoûtement et de beauté.

Gastronomie, arts et culture : un subtil  "menu". Nous adressons nos plus vifs remerciements à tous les acteurs de Kawagoe Style Club.

 
 
 

 

> Retour au fil d'ACTUALITE