Actualité

Imprimer cette page Texte plus petit Texte plus grand
20/05/2016
Evénements
FERRANDI Paris signe un protocole d’entente avec la Fondation MIR de Corée du Sud pour favoriser la formation de grands cuisiniers

Kim Hyung-su, président de la Fondation MIR et Jean-Paul Vermès, président de la Chambre de commerce et d'industrie Région Paris IDF, lors de la signature du protocole d’entente.

Le 22 avril 2016, la fondation coréenne MIR et FERRANDI Paris ont signé un protocole d’entente (PE)  visant à établir des axes de coopération et d’échanges entre la culture culinaire de France et celle de la Corée.
Ce protocole prévoit la mise en œuvre de cours de cuisine coréenne dans le programme de FERRANDI Paris et la création d’une nouvelle école de cuisine en Corée du Sud d’ici mars 2017.  Cette école formera une centaine d’élèves coréens aux cuisines coréenne et française et proposera des stages aux élèves coréens dans de grands restaurants en France.
Kim Hyung-su, président de la Fondation MIR, s’est réjoui de cette coopération en déclarant «  Notre collaboration avec cette prestigieuse école culinaire française ouvrira la voie à un nouveau modèle d’échanges culturels entre nos deux pays. Cela contribuera à susciter une valorisation du secteur ».

La signature de ce mémorandum génère chez les deux parties beaucoup d'attentes et d'espoir. Les deux partenaires réunissent ainsi leurs savoir-faire et de leur expérience pour contribuer au développement et à l'enrichissement de la culture gastronomique.

 


La fondation MIR est une instance culturelle créée par dix-neuf grandes entreprises de Corée. Elle a pour vocation de faire mieux connaître dans le monde la culture coréenne dans différents secteurs - gastronomie, culture vestimentaire et celle de l'habitat, arts traditionnels... -, afin d'amplifier et élargir la dynamique créée par  la « vague coréenne » qui concernait surtout la culture populaire de divertissement. La vocation de la fondation est de former de nouveaux talents dans le domaine de la culture et des arts. Son but affiché est de contribuer à la prospérité culturelle de la Corée et à son émergence en tant que grand pays possédant une culture riche et singulière, améliorant ainsi la qualité de vie de ses citoyens et ouvrant la voie à une réunification pacifique.

> Retour au fil d'ACTUALITE