Actualité

Imprimer cette page Texte plus petit Texte plus grand
24/02/2017
Evénements
FERRANDI Paris aux côtés d'Agir pour le Cambodge pour un dîner caritatif d'exception

Le 2 février 2017, au Quai d'Orsay, s'est déroulé le dîner gastronomique annuel en faveur de l'association "Agir pour le Cambodge" préparé par les élèves de FERRANDI Paris aux côtés de 5 chefs de renom et en présence de Régis Marcon, chef trois étoiles, administrateur de l'association caritative.

Les élèves en BAC Pro cuisine et BTS Hôtellerie-Restauration ont participé à la réalisation du repas « Sourire d’enfants » aux côtés de 5 chefs : 

- Amandine Chaignot, Chef au Rosewood (Londres)

- Beatriz Gonzales, Chef du restaurant Neva (Paris) 

- Stéphanie Le quellec, Chef Exécutif du Prince de Galles

- Nina Metayer, chef pâtissier du restaurant Le Grand Restaurant

- Thierry Charrier, Chef de cuisine du quai d’Orsay

Tout au long de cette soirée les enseignants ont accompagné leurs élèves : Christophe Darney, Nicolas Cheronnet et Jacques Girard en cuisine, Claude Chiron et Luc Balavoine en pâtisserie ainsi que Christian Dubreil et Olivier Penent en salle. 

Grâce aux 195 convives présents, plus de 50 000€ ont été récoltés ont permis de financer la scolarité de 25 élèves à l'école Sala Baï à Siem Reap.

Agir pour le Cambodge est une ONG française créée en janvier 1985 par d’anciens élèves du Lycée Franklin - St Louis de Gonzague à Paris répondant à l’appel d’un de leur camarade cambodgien pour faire face à l’urgence humanitaire et venir en aide à la population cambodgienne réfugiée dans les camps à la frontière thaïlandaise. 

Aujourd’hui, l’ONG continue sa lutte contre la pauvreté et le trafic d’êtres humains, par des programmes d’aide à l’éducation, avec le foyer pour enfants de Sré Ampil, et de formation professionnelle, avec l’école hôtelière Sala Baï

Cette école accueille chaque année 100 étudiants, dont 70% de jeunes filles, issus de l'extrême pauvreté. Plus de 1000 jeunes ont déjà été formés à un de ces quatre métiers : réceptionniste, personnel de chambre, cuisinier, serveur en salle. Tous ont trouvé du travail à l'issue de cette formation. Après quelques années, leur salaire oscille entre 200$ et 300$.

La formation professionnelle dispensée à Sala Baï est un acteur majeur, et reconnu, de lutte contre la pauvreté et contre le trafic d'êtres humains et contribue au développement économique du Cambodge.

L’intégralité des frais des étudiants sont pris en charge par l’école de Sala Baï pendant leur année de formation : enseignement, logement, nourriture, transports, frais médicaux… Des soutiens fidèles de partenaires tels FERRANDI Paris permettent de financer la formation de ces jeunes cambodgiens et par là même de participer au développement touristique de leur pays.

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur www.agirpourlecambodge.org.

 
> Retour au fil d'ACTUALITE