Actualité

Imprimer cette page Texte plus petit Texte plus grand
05/02/2014
Concours Prosper Montagné 2014

Kouki Kumamoto, candidat japonais sponsorisé par le French Food Culture Center, partenaire historique de FERRANDI remporte le Prosper Montagné 2014, présidé par Joël Robuchon

Lors de la 64ème édition, le 27 janvier 2014 à Carcassonne du Concours International Prosper Montagné dont le Président du jury était Joël Robuchon, le japonais Kouki Kumamoto a remporté le premier prix.

Déjà lauréat du concours des Maîtres Cuisiniers de France au Japon au French Food Culture Center ainsi que du Concours International de l'Académie Culinaire de France, Monsieur Kumamoto était à nouveau accompagné et coaché par Antoine Schaefers, responsable technique, fondateur du French Food Culture Center (FFCC) à Tokyo et professeur de cuisine à FERRANDI.

C'est dans la ville de naissance de Prosper Montagné à Carcassonne que se déroulait ce concours où parmi les prestigieux membres du jury se trouvait André Pachon le plus renommé restaurateur français installé au Japon et lui-même originaire de Carcassonne.

En 1969, Joël Robuchon remportait le concours Prosper Montagné qui avait comme thème le brochet farci entier. Etant en 2014 le président du jury c'est ce même thème qui était imposé aux candidats en plat principal mais dans une présentation libre. En entrée, c'était le thème de l'aspic avec un poisson d'eau douce qui était demandé mais dont le choix, l'interprétation et la présentation était tout à fait libre. 

Trois français et deux suisses étaient les autres concurrents, le japonais se distinguant par un brochet farci aux champignons sauvages, bardé d'aneth et cuit en croûte de sel. En garniture, des pommes de terre au safran surmontées d'une auréole de poivrons rouges, garnies d'une purée de cèleri ainsi que, séparément, des strates de chou braisé à la poitrine fumée pané d'herbes et frits complétaient l'harmonie du plat. Un e sauce au vin rouge accompagnait le brochet ainsi qu'un plat de quenelles de brochet à la sauce Nantua.

L'aspic était à base de truite légèrement fumée marinée au Kombou, cuit à basse température à l'huile d'olive puis encastré dans une gelée d'eau de tomate dans une forme rectangulaire Une tapenade à l'olive verte et aux herbes accompagné le tout ainsi qu'un « feu follet » de jeunes pousses de salade et fleurs choisi sur le marché de Carcassonne.

 

 

> Retour au fil d'ACTUALITE